Sanctions prononcées par la CNIL à l’encontre de deux médecins libéraux
| |

Sanctions prononcées par la CNIL à l’encontre de deux médecins libéraux

Le 7 décembre 2020, la formation restreinte de la CNIL, organe chargé de prononcer les sanctions, a prononcé deux amendes de 3 000 € et 6 000 € à l’encontre de deux médecins libéraux pour avoir insuffisamment protégé les données personnelles de leurs patients.